• Wandering Retail

Histoires de Soldes (la vitrine nous raconte)

Actualizado: 1 de jul de 2020

Cette année les dates plus attendue de la saison sont était décalé suit à la #pandémie du #coronavirus. Et si les discussions étaient ouvert depuis avril (si vous voulez revoir le report de #WSN vous retrouvez tous le lien dans notre article du 29 avril ), finalement, au moins pour la #France, la date était fixé (pour l'Italie il faudrait attendre encore, car pas confirmé): le 15 juillet .

Mais comment on irait à gérer la période la plus bondé de l'année dans un moment dans le quel nous demandent de contrôler le #traficenboutique? Comment activer la patience de nos #clients qui cette fois ici ne pourraient pas faire leur course dans les boutiques et s'affoler tous à la même table de présentation à la recherche du bon plain? Car évoquer les #soldes en manière générique cette année ne serait pas -peut être - sufficient à nous convaincre à se mettre en rang si pas certains de trouver quel que nous cherchons (pour ne parler pas de qui a l'habitude de tourner les boutiques juste à la recherche d'une inspiration ou mieux, d'une #occasion, sens un véritable #besoin).

En plus que- il faut le dire-, beaucoup de boutiques sont en #promotions depuis qui ont eu l'opportunité d'ouvrir, donc les véritables besoins peut être sont déjà comblé.

La #solution la plus évidente peut être remettre notre #communication à la #vitrine.

Une vitrine que cette année ici peut être doit #raconter plutôt un histoire de vie quotidienne, porter le client à #ressentir une #nécessité, s'#identifier dans une #possibilité, commencer un #voyage nouveau. Car si la tendance dans les dernières années était d'évoquer juste une status quo (et se rapprocher toujour plus au #luxe dans sa communication vitrine, en proposant une "boîte" neutre et vide avec juste le mots soldes, souvent sans même pas utiliser les code couleur à eux liée, le rouge, un exemple dans la mémoire de tous peut être #Zara), cette année peut être gagnant utiliser la vitrine comme une véritable #boîteàhistoires. Comme les yeux doivent sourire pour combler l'impasse de la #masque , comme ça la vitrine doit #évoquerunbesoin (ou une nouvelle #envie) qui on savait pas forcément d'avoir.

On a déjà évoqué la valeur de la vitrine dans le #storytelling pour un #brand, et cette année cette valeur serait plus que jamais importante. On porte l'exemple des sublimes vitrines de #BHV (ces photos font référence à les 6 jours de il y a quelque année) comme le paradigme d'une #communication de #projection. Irreverentes, faussement chaotiques, ironiques, et en quelques façons mêmes géniaux, elles ont le pouvoir de nous raconter, avec le désordre qui évoque une zone de promotion, une prospection de vie commune. Nous laissent nous identifier, nous rappelant au même temps le concept d'occasion.

Un calamite qui nous attrappe et nous porte directement en boutique, parce que a nous évoqué quel que on irait à chercher.

L'incontournable pouvoir de la #narration part encore une fois depuis la vitrine. Notre premier outil, depuis toujour, de #marketing.

Bon soldes à tous alors!












8 vistas0 comentarios

Entradas Recientes

Ver todo